Faux la Montagne, Creuse, Limousin

La forêt de la Feuillade

Forêt privée qui existait certainement déjà au Moyen Age, la forêt de la Feuillade s’étend aujourd’hui sur environ 800 hectares. Depuis fort longtemps des écrits mentionnent cette forêt où l’on pouvait extraire avec des bœufs, des hêtres aux dimensions étonnantes. Au XVIIIe siècle, elle couvre 1000 hectares principalement d’essences feuillues : chênes rouvres, hêtres, ou encore frênes qui sont adaptés à la production de bois d’œuvre et de charbon de bois.

Aujourd’hui, elle est essentiellement composée de résineux et de quelques arbres exotiques : séquoias, chênes d’Amérique. C’est un des plus vieux et grands massifs de résineux du Limousin.
Elle appartient à quelques propriétaires dont la caisse des dépôts. L’essence principale est aujourd’hui le sapin pectiné qui se régénère naturellement. Le douglas est la deuxième essence, qui elle, est plantée.
Elle est gérée par ses propriétaires, sous le contrôle d’un sergent garde des Eaux et Forêts.
Pendant la première guerre mondiale, la forêt passe entre les mains de la Société des Forges de Fourchambault, puis de M. Boyssou de Périgueux.

Elle a terriblement souffert de la tempête de 1982 et surtout de celle de 1999.

2016-04-16 14.48.42

2016-04-25 14.39.10     2016-03-08 16.57.06

  2016-05-16 17.43.51

Imprimer